Accueil > Chefs > La liste des chefs > PETTERSEN
Imprimer Liste
Twitter Facebook Google Plus email

PETTERSEN


PETTERSENChristian André
MONDO Rådhusgata 3-4306 SANDNES - Norvège Tel. +47 51 66 06 00 - +47 478 65 351
Bocuse de Bronze 2019 > www.mondo.no

Né le 21 juillet 1989

Il est né dans la ville de Bodø, au nord du cercle polaire arctique : le Grand Nord. C’est d’ailleurs ce thème qu’il a développé pour le Bocuse d’Or. Son enfance baigne dans les parfums de pâtés de poissons tout frais préparés par son père cuisinier et poêlés dans du bon beurre. À ces parfums s’ajoutent ceux du gingembre et autres épices que sa mère, Philippine, aime utiliser dans une cuisine asiatique. De ce mélange culturel, Christian André tire une force magnifique qui se traduit par le goût des voyages et l’ouverture d’esprit. Il est comme un poisson dans l’eau en tant que chef du restaurant Mondo à Sandnes. Le nom de l’établissement est tout simplement tiré de l’esperanto, et la devise du lieu est : « Goûtez le monde ». Même s’il se fournit localement pour l’essentiel des produits, les techniques, les cuissons, les épices sont inspirées par toute la planète, surtout l’Asie.

De sa mère, il a aussi appris le respect de l’alimentation et de la cuisine : dans les pays pauvres, on ne gaspille pas, et on a de la considération pour les produits.

Son père ne voyait pas d’un bon œil le souhait de son fils de devenir cuisinier, mais Christian André y est bien décidé dès 9 ans, âge où il rêve aussi de gagner le Bocuse d’Or ! Il apprendra beaucoup auprès de Charles Tjessem, avec qui il travaillera plusieurs années.

Côté passions : la pêche bien sûr, le vin, qu’il collectionne, et plus surprenant : les montres, qui le fascinent.

Il adore la compétition, et considère qu’il n’y a pas de meilleure adrénaline. Il a participé à 24 concours, desquels il a retiré 14 médailles d’or, 8 d’argent et 2 de bronze !

Avant que son père décède en 2014, il lui promet de devenir le meilleur… et même de remporter le Bocuse d’Or. Pour être dans le bain au plus niveau, il s’implique en compétition auprès de Gunnar Hvarnes et Christopher W. Davidsen. Le bronze de 2019 lui laisse un sentiment d’échec, et il songe sérieusement à revenir pour 2021. Sa compagne Ellen Terese est prête à le soutenir une fois de plus, alors… à suivre !