Imprimer Liste
Twitter Facebook Google Plus email

Lukkari


LukkariAntti

Antii a 21 ans au moment du concours. À l’époque, il travaillait pour le chef Matti Jämsen, et c’est tout naturellement qu’il le seconde pour le Bocuse d’Or. Cela a d’ailleurs renforcé une amitié encore bien réelle.

Il a toujours adoré la compétition, et ne cache pas son envie d’être un jour candidat au Bocuse d’Or pour la Finlande. Aujourd’hui, c’est un peu tôt, mais il garde l’idée en tête.

Pour lui, c’était vraiment une expérience énorme qui lui a tellement appris ! Il y avait le travail en équipe, et puis toute cette attention portée aux détails. Sur le plan personnel, ça l’a rendu plus « cool », moins stressé.

Depuis, il reste au plus haut niveau dans son parcours professionnel. Aujourd’hui, après un passage chez Rasmus Kofoed (Geranium à Copenhague), il est sous-chef chez Frantzén, un autre restaurant 3 étoiles situé à Stockholm.

Bien entendu, il aimerait avoir son propre restaurant un jour, sachant qu’il devra certainement trouver des partenaires financiers… Mais c’est encore un peu trop tôt. À suivre…

Un conseil aux commis du Bocuse d’Or : « Be patient and shut up! [Soyez patients et fermez-la !] Ne vous plaignez pas… Et vous apprendrez beaucoup. »